Organisation d’un mariage

Voici un article sur l’organisation d’un mariage. Je vous préparais cet article depuis un moment maintenant, mais j’ai tardé à le sortir. Nous nous sommes mariés l’été dernier (je vous passerai les détails et difficultés concernant la covid…). Il pourrait servir autant à une future mariée qu’à une …

La Nouvelle-Calédonie

Il me tardait d’écrire un article sur la Nouvelle-Calédonie, où j’ai habité ces 7 mois, alors le voilà enfin ! En novembre dernier nous nous sommes envolés avec mon conjoint vers cet archipel du pacifique, la Nouvelle-Calédonie et plus précisément Nouméa. Maintenant que l’aventure est terminée, je vous rédige …

Votre logo : Moyen de communication & d’identification indispensable

Le logotype a été créé par les imprimeurs au 19ème, pour qu’une entreprise puisse se distinguer visuellement d’une autre. Avec l’essor de l’industrie, la production de masse et le développement de la publicité, le logotype est devenu incontournable. QU’EST CE QU’UN LOGO ? Un s’agit d’un représentation graphique …

La signification des couleurs

Les couleurs sont omniprésentes autour de nous

Vous êtes vous déjà demandé l’impact qu’ont les couleurs sur votre humeur ? Elles peuvent parfois orienter notre état d’esprit, nos sentiments, nos émotions…
Chacune des couleurs qui nous entourent à sa propriété : certaines sont plus rassurantes, d’autres énergisantes, calmantes par exemple, elles peuvent nous donner la force d’avancer ou au contraire, nous renvoyer à un sentiment de tristesse, selon l’ambiance et l’atmosphère dans lesquelles elles sont présentes.

Se pose parfois la question de l’harmonie des couleurs, notamment pour les artistes, les stylistes, les graphistes… Connaître les propriétés des couleurs nous permet de maximiser l’impact de nos designs. Plus loin, je vous fais un petit focus sur les couleurs les plus utilisées.

Vous pouvez utiliser ce site qui permet d’associer correctement les couleurs : https://color.adobe.com/fr/create/color-wheel/

Personnellement j’utilise un guide pantone (que l’on m’a offert) : https://www.pantone.com/ C’est super pratique ! Je l’utilise pour bien associer les différentes teintes dans mes projets.

Nous jouons avec les couleurs en communication visuelle

« Une recherche de l’Institute for Color Research (une division de Color Communications Inc.) menée en collaboration avec l’Université de Winnipeg a démontré que les consommateurs n’ont besoin que d’un maximum de 90 secondes pour se faire une opinion sur un produit quant à sa valeur, à sa fiabilité, etc., et que la couleur compte pour 62 à 90 % dans ce résultat. »

 

Plusieurs théories et études sur les couleurs prouvent que celles-ci ont une importante influence sur notre perception et nos comportements face à une marque et ce, quel que soit le canal de communication utilisé : identité visuelle, dépliant, publicité, site web, réseaux sociaux…. De plus, la couleur est la composante visuelle que l’on assimile le mieux et se remémore le plus, avant les formes et les mots.

On pourrait imaginer le meilleur produit, la meilleure offre de service ou l’offre la plus attrayante, un mauvais choix de couleurs peut rapidement limiter l’atteinte des objectifs, car ces couleurs transmettent un message différent de celui qu’on souhaiterait diffuser.

 

La signification des couleurs les plus utilisées

Le bleu

C’est la plus utilisée pour les identités visuelles des entreprises. Elle est aussi à priori la couleurs « la plus aimée ».

Le bleu évoque le ciel, l’eau, la mer, l’espace, l’air et les voyages. Le bleu utilisé dans les tons foncés renvoie à la vérité, la confiance, l’intelligence et même la sécurité. Dans les tons plus clairs, il est associé à des idées de merveilleux, de liberté, de rêve et de jeunesse.

En contexte négatif, le bleu peut suggérer la mélancolie.

Utilisation du bleu en communication visuelle :

  • Technologies, informatique, aéronautique
  • Voyage et évasion
  • Corporatif
  • Produits congelés et rafraîchissants

Le rouge

Le rouge est une couleur chaude. Le rouge rapporte à l’amour, la chaleur, la sensualité, le sang, la vie l’énergie, la vitalité et la passion. C’est la couleur la plus puissante et la plus dynamique.

Pour ne pas tomber dans les significations négatives telles que le danger, la révolte et le sang, il est important de l’utiliser avec parcimonie.

Utilisation du rouge en communication visuelle :

  • Lien avec le feu
  • Connotation virile : sport, automobile, crème à raser
  • Achats impulsifs
  • L’alimentaire
  • Les avertissements et les interdictions
  • Rabais, promotion

Le jaune

Le jaune donne une impression de chaleur et de lumière. C’est la couleur de la bonne humeur et de la joie de vivre. Il symbolise la logique, le pouvoir et l’humour, la confiance, l’éveil, la lucidité.

Les connotations négatives associées au jaune sont la traîtrise, le mensonge, la tromperie.

Utilisation du jaune en communication visuelle :

  • Tourisme et voyages (au soleil)
  • L’agroalimentaire
  • Les assurances et le crédit

Le vert

Couleur de l’espérance, le vert est porteur de chance. Il invite au calme et au repos. Il est symbole de croissance, de santé, de fraîcheur, de neutralité, de liberté et bien sûr de nature. Il représente la stabilité et l’équilibre. 

En contexte négatif, il peut représenter l’échec et l’infortune.

Utilisation du vert en communication visuelle :

  • La nature et le plein air
  • L’environnemental et l’écologie
  • Produits de nettoyage
  • La médecine alternative

Le violet

Le violet est une couleur ambiguë, ni chaude, ni froide, et peut aussi être l’un ou l’autre selon la nuance utilisée et ce qui l’entoure.

Le violet suggère la délicatesse, la douceur et le rêve. Il réfère à la magie et à l’imaginaire, mais aussi à l’autorité, la fin et la mort.

Dans un contexte négatif, le violet inspire la mélancolie, la solitude, la tristesse et la jalousie.

Utilisation du violet en communication visuelle :

  • Le spirituel
  • Les arts, la culture, la musique
  • L’imaginaire et le fantastique
  • L’apaisement

L’orange

Stimulant, l’orange est associé à l’énergie et à l’action. Il évoque le soleil, la chaleur, le feu, la lumière, la célébration, la joie et la vibration, le mouvement. L’orange véhicule des valeurs de communication et de créativité. Il transmet de la joie, du plaisir et de l’optimisme. Il est aussi synonyme de vitalité, de force et d’endurance.

Utilisation de l’orange en communication visuelle :

  • Le sport
  • Le divertissement et les communications
  • La vente
  • Pour signaler des dangers

Le rose

Le rose est le seul cas où la couleur lavée de blanc ne porte pas le même nom que sa teinte dominante.

Le rose est synonyme de tendresse, de douceur et de bonheur. C’est la couleur du romantisme, de la féminité et de la compassion. On l’associe aussi à l’enfance, la tendresse, la jeunesse, l’âme, le lien et l’affection.

Utilisation du rose en communication visuelle :

  • Les confiseries et pâtisseries
  • L’enfance
  • Les loisirs créatifs
  • Les cosmétiques pour femmes

Le turquoise

Le turquoise dégage un sentiment de pureté et la fluidité. Il apporte un côté rafraîchissant et thérapeutique. Il suggère l’évolution et la transformation, tout comme le besoin de changement.

Utilisation du turquoise en communication visuelle :

  • Le monde aquatique
  • Le domaine thérapeutique
  • Les produits hygiéniques
  • La pureté

Le marron

Masculin, le brun est associé à la terre, au bois, à la chaleur et au confort. Il est aussi empreint de douceur et rappelle l’aspect brut et le naturel.

Utilisation du brun en communication visuelle :

  • La culture et l’histoire
  • Le domaine culinaire (chocolat et café)
  • Le développement durable et l’écologie
  • Les produits masculins
  • Le terroir

Le noir

Le noir dégage une dimension de mystère. Il apporte de la rigueur par sa simplicité. Il se dégage du noir un côté sophistiqué qui fait de lui une couleur tout indiquée pour suggérer la distinction, l’élégance, le raffinement et le luxe.

Dans certains contextes, le noir peut être dévalorisant et évoquer la mort, le deuil et la tristesse. Il peut suggérer l’obscurité et le néant.

Utilisation du noir en communication visuelle :

  • Le cinéma, les arts et la photographie
  • Le haut de gamme

Le blanc

Le blanc suggère la pureté, la propreté et la perfection. Considéré comme une couleur froide, il apporte brillance et éclat. Il est aussi symbole d’innocence et de virginité.

Le blanc a peu de connotations négatives, sauf peut-être quand il est utilisé en abondance.

Utilisation du blanc en communication visuelle :

  • Le domaine du mariage
  • La propreté, la netteté
En supplément, quelques expressions qui utilisent les couleurs :
  • Voir rouge
  • Etre vert de rage
  • En faire voir de toutes les couleurs
  • Faire travailler sa matière grise
  • Rire jaune
  • Avoir du sang bleu
  • Se faire des cheveux blancs
  • Donner carte blanche
  • Etre fleur bleue

Faire-part de naissance et de baptême

Votre baby arrive dans quelques mois ou est déjà là et vous souhaitez annoncer sa venue à votre entourage… Alors, vous ne savez pas forcément comment vous y prendre. Plusieurs solutions s’offrent à vous : Le créer vous même manuellement (prévoyez beaucoup de temps et un brun de créativité) ? Passer par un site qui vous propose des créations basiques ? Par une agence de création ? … & pourquoi pas par une passionnée de création freelance comme moi ?

Quelques conseils

Si vous souhaitez réaliser le faire-part vous-même, vous avez une multitude de sources d’inspiration : sites spécialisés, pinterest, instagram, des tutos sur Youtube… Attention, prévoyez pas mal de temps et tous les outils/le matériel nécessaire.

Vous n’êtes pas très manuel ? Rapprochez vous d’experts en la matière !

Les sites spécialisés vous proposent des modèles standards. Cette formule a l’avantage d’être très rapide et peu coûteuse. Parcontre, votre faire-part ne sera pas très original, il pourra être le même que celui de votre voisin. Le principal inconvénient est que vous n’aurez pas la liberté de choisir sa mise en forme, les couleurs, photos, formats…

Vous pouvez donc vous orienter vers un créatif – indépendant, pour créer votre faire-part tel que vous l’imaginez. En passant par un freelance, vous êtes assuré d’avoir une réalisation rapide, peu coûteuse et originale !

Les étapes essentielles

Avant de vous lancer, réfléchissez aux points suivants :

  • Digital ou papier ?
  • Le format
  • Les couleurs
  • Type de papier : texture, épaisseur…
  • Enveloppes
  • Ajout de détails : dentelles, rubans, tampons…

L’envoi dématérialisé (par mail / sur les réseaux sociaux) vous fera faire des économies car vous n’aurez aucune impression à réaliser. Cette solution a aussi l’avantage d’être respectueuse de l’environnement. Cependant, attendez-vous à ce que certains de vos proches regrettent la version papier !

L’envoi papier implique d’être un peu plus organisé, récupérer les adresses postales de vos proches, écrire à la main sur les enveloppes, ajouter les timbres… Cette option est certes plus minutieuse mais plus authentique. En plus, papi et mamie pourront l’accrocher sur le frigo !

Astuce pour l’envoi papier : La Poste offre la possibilité de personnaliser vos timbres avec une photo.

Le choix d’un visuel est important pour votre faire-part. Vous pouvez faire faire des clichés par un photographe, si vous réalisez la/les photo(s) vous-même, vérifiez bien qu’elle(s) soient de bonne qualité.

Le texte du faire-part est très important également : Le prénom de votre enfant, pourquoi pas son nom de famille, le jour de sa naissance. Vous êtes libres d’ajouter des notions comme, son poids, sa taille ainsi que l’heure de naissance. Certains optent pour une petite anecdote, un trait de caractère, une histoire sur la venue du bébé…

Votre listing de destinataires : L’idéal serait de réaliser une liste (à la main ou sur excel pour les plus organisés) de vos proches avec leurs coordonnées.

Voici quelques exemples de faire-part de naissance que j’ai chipés sur Pinterest :

Invitation et faire-part de mariage

Félicitation vous allez vous marier et vous débutez une année (au moins) de préparatifs pour faire de votre mariage le plus beau jour de votre vie ! Il est vrai qu’organiser un tel évènement prend du temps et le choix des prestataires reste un moment crucial et déterminant. Dans votre loooongue « to do list » pré-mariage vous avez noté « rédaction du faire-part et des cartons d’invitations ». 

Vous êtes au bon endroit si vous souhaitez recevoir des conseils sur la création de vos invitations pour votre mariage civil et laïque ou religieux. 

Le faire-part a pour but d’annoncer à toute votre famille, vos amis, vos proches, que vous allez vous marier et ainsi les inviter aux noces. Alors, évitez de l’annoncer sur les réseaux sociaux ou autour d’un café, officialisez la chose sur un joli bout de papier !

Le plus souvent, il est composé d’une invitation aux noces civiles et laïques ou religieuses, mais aussi d’une invitation au vin d’honneur et au dîner, parfois même au repas du dimanche midi. Après chacun fait comme bon lui semble, l’invitation peut laisser place à toute imagination. 

Le bon timing

Une fois vos principaux « prestataires » choisis (Mairie, Eglise, lieu des festivités, traiteur..) vous pourrez vous lancer dans la création de votre faire-part. Préférez passer par un professionnel pour la réalisation de votre faire-part, d’une part parce que cela vous fera une charge en moins et d’autre part parce qu’il saura mettre correctement les messages en forme, faire les bons choix graphiques et certainement vous proposer une « mise en page » à laquelle vous n’auriez pas pensé. 

Laissez-vous une marge d’au moins 1 mois pour la création de votre invitation (création, ajustements, choix du papier, des enveloppes…). Vous pourrez envoyer vos invitations postales 4 mois avant le Jour J. Cela vous laissera le temps de recevoir les réponses de vos convives suffisamment en avance (demandez à recevoir les confirmations (RSVP) 2 à 3 mois avant l’évènement). 

Le choix du format de votre faire-part

Il existe une différence entre un « faire-part », qui est simplement informatif, d’une « invitation », qui comme son nom l’indique, invite les convives et comprend donc une date, un lieu, Etc… et nécessite une réponse (RVSP). 

Le faire-part/l’invitation révèle en général le thème ou tout au moins les couleurs de votre mariage et de votre décoration. Il donne donc un avant-goût du jour J pour les convives. Cette invitation doit vous resembler. Vous pouvez donc réaliser une invitation originale ou très simple. L’important est qu’elle vous plaise.

Vous devrez donc définir, en accord avec la personne qui réalisera votre invitation : 

  • La date souhaitée de l’envoi de vos faire-part et invitations
  • Bien sûr vous allez devoir statuer sur le nombre d’invitations à envoyer. Votre liste d’invités doit donc être figée. Commandez quand même quelques invitations en plus, une erreur est vite arrivée… Ne pensez pas qu’un invité = une invitation mais bien, une adresse = une invitation
  • Définissez votre budget pour : La création du faire-part et de l’invitation + les enveloppes + le coût d’envoi postal
  • Le format : Taille de l’invitation, forme, un ou plusieurs volets, un seul coupon ou plusieurs
  • Si vous souhaitez ajouter une touche manuelle : Ficèle, rafia, dentelle…
  • Les aspects créatifs : Thème, couleurs, formes, fleurs, logo, police d’écriture, pictogrammes…
  • Les informations qui y figurent : Définissez les messages et les informations que vous souhaitez apposer sur votre invitation. N’oubliez rien : Lieu, date, horaire(s), adresse(s) (de la mairie?, l’église?, la cérémonie), thème défini, vos coordonnées, ceux de vos parents si souhaité, adresse de réponse, date de la réponse souhaitée… Souhaitez-vous inscrire des phrases ou uniquement des mots clé ? Il faut que ce soit clair, que l’invité sache s’il est convié à tout le mariage, ou seulement à la cérémonie et au vin d’honneur, cela ne laissez pas de confusion pour vos invités.

Petit conseil : Commandez en même temps que vos faire-part, la création des coupons de remerciements, menus, livrets de cérémonies… vous obtiendrez certainement une tarif plus attractif. 

Aussi, veillez à bien choisir votre imprimeur, le rencontrer, bien choisir votre papier et faire un test. Vérifiez que les couleurs ressortent bien (attention surtout à l’impression sur du kraft notamment de blanc et de doré).

Exemples de faire-part

Tous les modèles sont possibles, traditionnels, fantaisistes, le principal est que votre invitation vous plaise et vous ressemble ! 

Vous retrouverez sur mon site des exemples de faire-part de mariage que j’ai réalisé, je vous suggère des réalisations que j’ai emprunté à Pinterest et que je serais bien sûr capable de réaliser. N’hésitez pas à m’écrire pour plus d’infos : contact.emelinecommunication@gmail.com

Petits conseils supplémentaires 

– Ecrivez les adresses de façon manuscrite sur les enveloppes, c’est plus sympa ! Soignez votre écriture et évitez les ratures.
– Pensez à joindre un plan d’accès pour rejoindre le lieu de réception (sur une photocopie couleur par exemple) et pourquoi pas une liste des hôtels proches.
– Choisissez de jolis timbres, pourquoi pas faire des timbres personnalisés avec votre logo si vous en avez fait faire un. Vous pourrez d’ailleurs utiliser à plusieurs endroits : sur les menus, sur les tables, sur des gobelets, des tote bags, cadeaux invités…
– Une fois la création finalisée, relisez le texte pour éviter toute erreur
– Rayez méticuleusement dans votre listing d’invités et au fur et à mesure pour chaque enveloppe rédigée
– Conservez une invitation pour vous ! N’oubliez pas d’en envoyer à vos parents, frères, soeurs, mêmes s’ils ont déjà toutes les informations pour le J.
– Utilisez une petite éponge pour coller les enveloppes !

Bon courage pour vos préparatifs ! Ces mois de préparations seront certes chargés et stressants, mais vous êtes maitres de cet évènement. Faites en sorte qu’il vous ressemble, que vos convives s’amusent et surtout vous aussi !! 

N’hésitez pas à m’écrire pour plus d’infos et pour la création de vos invitations de mariage : contact.emelinecommunication@gmail.com